Bourse de recherche de l’AFG, la remise des prix

Le samedi 7 mai, lors de l'Assemblée Générale de la SFG au Palais des congrès de Paris, les 2 prix des bourses de recherche ont été remis aux récipiendaires. En présence du Professeur Florent Aptel, Président du comité scientifique de l'AFG accompagné de 2 autres de...

Bourse de recherche de l’AFG, la sélection des projets

En octobre 2021 l'AFG a fait un appel à candidatures pour l'attribution d'une bourse de recherche pour un projet de recherche en lien avec le glaucome. Le comité scientifique présidé par le Professeur Florent Aptel a sélectionné 2 projets. Ces 2 projets d'excellente...

Le récepteur Sigma-1 protecteur des cellules

Voici un article publié dans les cahiers d'ophtalmologie qui présente une étude sur le rôle de cette protéine Sigma-1 qui a un effet protecteur sur les cellules en cas de stress. « Malheureusement, chez les patients atteints de glaucome, du fait de la structure de la...

Les traitements du glaucome

Le glaucome est une maladie qu’il n’est pas possible de guérir mais pour laquelle il est possible de maîtriser l’évolution en l’empêchant de progresser et de s’aggraver ; elle se soigne très bien.

Dès que le glaucome a été diagnostiqué, vous aurez besoin d’une surveillance à vie. Si vous suivez les instructions qui vous sont données et si vous prenez soin de votre problème, votre vision a toutes chances d’être conservée. Le glaucome peut être maintenu sous contrôle par différents moyens qui permettent d’abaisser la tension oculaire, soit en augmentant la quantité de liquide éliminée hors de l’œil, soit en diminuant la quantité de liquide produit.

Le but du traitement est de déterminer le niveau de la pression oculaire cible (variable d’un individu à l’autre) qui permettra de contrarier l’évolution de la maladie et de protéger la papille optique et le champ visuel de nouvelles atteintes. Ce niveau de pression intraoculaire peut être différent d’un malade à l’autre; chaque patient est un cas particulier pour lequel le traitement doit être personnalisé, selon des critères qui lui sont propres.

Les traitements disponibles actuellement empêchant la progression de la maladie mais ne la supprimant pas et il n’est pas possible de récupérer ce qui a été perdu, c’est-à-dire de régénérer le nerf optique.

Quels sont les différents types de traitements ?

Il existe 3 grandes catégories de traitement :

  • Les médicaments : en majorité sous forme de collyres, ils permettent par différents mécanismes, d’agir sur la production ou la filtration de l’humeur aqueuse. Voir les détails
  • Le Laser : qui permet d’intervenir sans geste chirurgical sur la structure de l’œil. Voir les détails
  • La chirurgie : qui généralement s’avère nécessaire si la maladie continue de progresser malgré les traitements par collyres ou par Lasers. Voir les détails
Aller au contenu principal