Traitements : La chirurgie

L’intervention chirurgicale

L’intervention chirurgicale est le plus souvent indiquée lorsque la maladie n’est pas ou plus contrôlée par le traitement médical et qu’il y a une progression de l’altération du champ visuel. Chaque cas est évalué individuellement. Il n’y a pas de chiffre de tension oculaire à partir duquel on décide d’opérer. La décision est prise en fonction de l’évolution du nerf optique, du champ visuel et de la tension oculaire. Il ne s’agit pas d’une intervention de confort pour se passer des gouttes mais d’une chirurgie de nécessité liée à l’évolution de la maladie ou à une intolérance aux traitements précédemment utilisés.

Le déroulement de la chirurgie :

Le but de l’intervention chirurgicale est de créer sous la paupière supérieure une “soupape” appelée “bulle de filtration” qui permet, en cas d’élévation de la pression intraoculaire, de laisser passer l’humeur aqueuse hors de l’œil et ainsi de baisser la pression. Les noms techniques des interventions chirurgicales sont: trabéculectomie, et sclérectomie profonde. Dans la majorité des cas, l’intervention se déroule sous anesthésie locale, mais parfois sous anesthésie générale. Le patient est en position allongée et l’intervention réalisée sous microscope par le chirurgien. Elle dure moins d’une heure. En fin d’intervention un pansement, qui sera enlevé le lendemain dans le cadre du contrôle post opératoire, est placé sur l’œil.

 

Voir aussi :