Semaine mondiale du glaucome : conférence « Parlons glaucome » du Dr Yves Lachkar.

Photo Docteur Lachkar

Le 14 Mars, dans le cadre de la semaine mondiale du glaucome, l’AFG accueillait au siège social de Boulogne-Billancourt le Dr Yves Lachkar, chef de service d’ophtalmologie et directeur de l’Institut du Glaucome de l’Hôpital Saint Joseph à Paris pour une conférence « Parlons glaucome ».

Une vingtaine de patients ont pu faire le déplacement et partager leur expérience et leurs questions avec ce spécialiste du glaucome et les autres patients. Parmi les nombreuses questions voici un exemple posé au Dr Lachkar :

Question : Quand décide t-on d’opérer un glaucome ?

Dr Lachkar : Il n’y a pas de chiffre magique de pression intraoculaire (PIO) à partir duquel on opère. La décision doit se faire sur mesure, en fonction de l’historique et de l’évolution anatomique de chaque patient.

Un compte-rendu de la conférence a été envoyé à l’ensemble des adhérents de l’AFG.

Soutenez et facilitez la recherche thérapeutique en faisant acte de générosité. Cliquez ici pour faire un don.

 

8 commentaires

  1. Nacer février 18, 2019 10:32  

    Bonjour
    Je suis un glaucomateux’age 52 ans je suis touché 80%OG et 10% OD, je suis sous traitement depuis 2016 ,je cherche savoir si on peu sotpper l avencement de mon glaucome merci

  2. admin février 19, 2019 1:17  

    Le seul traitement du glaucome (à ce jour) est de baisser la pression à l’intérieur de l’oeil (la pression intraoculaire) pour ralentir l’évolution du glaucome.

    Si on baisse suffisamment la pression, il est en effet tout à fait possible de stopper complétement l’évolution du glaucome.

    L’évolution vers la perte de la vue n’est donc pas une fatalité.

    Bien sûr un suivi très régulier reste nécessaire, car parfois le glaucome se remet à évoluer sous traitement, et dans ce cas on doit renforcer celui-ci.

  3. Marie-Josèphe GUILLERMO février 20, 2019 8:07  

    bonjour
    depuis que j’ai eu un glaucome à angle fermé (?pas sûre du terme)
    mon ophtalmo m’a opéré afin d’aider le
    liquide qui restait devant l’œil
    j’ai cependant toujours un peu cette gène et surtout les images se dédoublent. Est ce normal ?
    merci bonne soirée cordialement

  4. admin février 22, 2019 10:15  

    Bonjour

    En cas de glaucome par fermeture de l’angle, la circulation du liquide qui remplit l’œil est en effet difficile et même parfois complétement bloquée.

    Pour aider à une circulation normale de ce liquide, on réalise souvent un petit orifice dans l’iris (la partie colorée de l’œil), soit à l’aide d’un laser (le plus souvent), soit chirurgicalement (parfois).

    Il arrive parfois que la lumière passe par ce petit orifice et arrive jusqu’au niveau de la rétine, et cela peut donner la sensation d’un dédoublement des images.

    Généralement cette impression est temporaire. Si ce n’est pas le cas bien sûr consultez votre ophtalmologiste pour qu’il vous examine et vous réponde avec précision.

  5. willy kleijn juin 20, 2019 4:19  

    Bonjour.
    J’ai 63 ans avec glaucome chronique et je suis sous traitement par collyres depuis une vingtaine d’années. Vue que la maladie a évolué,au mois de mars je me suis fait opérer du glaucome(filtrante) ,mais 10 jours après je me trouve avec une tension de 25 ,a cause de la bulle de filtration qui se cicatrise trop vite, ensuite 2 picures dans l’œil pour éviter une cicatrisation trop rapide, a 2 intervalles ,mais sans résultat,toujours avec une tension oculaire de 25.
    Re opération sous anesthésie locale début de ce mois de juin . premier contrôle 2 jours après avec tentions de 14,plutôt bien,mais hier ,le 19 juin a nouveau tentions intraoculaire de 25…
    Ma question Que faire,? suis inquiet
    Merci de m’aider

  6. Marguerite Garnier décembre 19, 2019 1:50  

    Bonjour,
    Je viens d’avoir une trabéculectomie des deux yeux avec 7 semaines d’intervalle. Avant l’opération, je voyais très bien de loin sans lunettes et j’étais presbyte de près (j’ai 59 ans). Après 7 semaines, mon premier œil était impeccable de près, mais je voyais complètement flou de loin. Une semaine après l’opération du deuxième œil, Ma tension est remontée comme avant l’opération. J’ai donc eu des piqûres dans la bulle de filtration des deux yeux. Ma vision était complètement floue ensuite mais s’est arrangée un petit peu, 2 à 3 jours après. Depuis, ma vue s’aggrave de plus en plus au point de ne voir maintenant, que des silhouettes grises sans aucun détail à l’intérieur. On m’a parlé d’une kératite, mais trois jours après tout était bon. Maintenant on me dit que tout est OK avec une tension basse et que je ne vois plus parce que j’ai une cataracte. Est-il possible de voir complètement net de près avec mes lunettes d’avant l’opération et d’avoir une cataracte avancée une semaine après ? Pourquoi ma vue s’est-elle aggravée à ce point après les piqûres ? aujourd’hui, je ne vois plus rien du tout avec le premier œil opéré :12 semaines. Le 2ème œil est à 5 semaines de l’opération, je vois légèrement net le matin et une heure après et pour le reste de la journée, je vois complètement flou. Je suis bien évidemment très très inquiète, ai-je un espoir de retrouver la vue ?, elle était excellente avant l’opération. Je n’ai pas encore eu de nouveau champ visuel pour vérifier que l’évolution du glaucome soit bien stoppé. Avant l’opération, ma tension avait bien baissée avec les collyres mais mon champ visuel continuait à s’aggraver très rapidement. Ai-je un espoir de revoir un jour?

  7. Marguerite Garnier décembre 19, 2019 1:58  

    Bonjour,
    Suite de mon premier message : je suis vraiment très très inquiète. Avez-vous déjà constaté ou vécu une situation similaire. Merci de votre réponse

  8. M. Garnier décembre 19, 2019 1:59  

    Bonjour,
    Suite de mon premier message : je suis vraiment très très inquiète. Avez-vous déjà constaté ou vécu une situation similaire. Merci de votre réponse

Laisser un commentaire