Vivre son glaucome autrement…

Très fiers à l’AFG d’avoir apporté notre soutien à Sandrine atteinte d’un glaucome et sa coéquipière Karine à l’occasion de leur 1ère participation au Rallye Aïcha des Gazelles au Maroc.

Félicitations Sandrine et Karine !

A cette occasion, des brochures du patient AFG ont pu être remises à la caravane médicale pour distribution à la population.

Félicitations à nos gazelles pour leur belle performance !

Retour sur leur formidable aventure avec Sandrine… 

Pourquoi cette volonté de participer au Rallye Aïcha des Gazelles?

Tout d’abord c’est un rêve depuis plusieurs années. J’ai toujours été passionnée des sports mécaniques et j’aime relever des défis !
Celui – ci était de taille, 100% féminin avec les mots d’ordre Partage, Solidarité et Respect. Je voulais me mettre à l’épreuve et connaître mes limites.
A travers ce Rallye, j’ai voulu sensibiliser les gens sur la maladie du glaucome dont je suis atteinte depuis 2015.
Tout le long de cette course, une caravane médicale passe dans les villages reculés du Maroc pour apporter des soins à la population marocaine. Nous avons voulu rendre utile notre rallye en faisant un don médical ophtalmologique. Nous avons emporté 1000 paires de lunettes qui ont été contrôlées et remis les livrets patient du glaucome avec le soutien de l’Association France Glaucome. Un grand merci à monsieur le Président Florent APTEL et toute son équipe de nous avoir soutenu et fait confiance.

Caravane médicale Rallye Aïcha des Gazelles au Maroc

Nous sommes fières d’avoir accompli notre mission, d’avoir franchi la ligne d’arrivée à la 86 ème place sur 165 équipages et 55 ème pour une 1ère édition.

Ton glaucome a t-il été un problème pour toi?

Je n’ai pas voulu « penser » à ma maladie pendant ces 15 jours de course pour bien profiter du rallye avec ma gazelle Karine.
En tant que navigatrice, j’ai rencontré des difficultés sur la lecture des cartes, la reconnaissance des reliefs et le positionnement des points des coordonnées géographiques. Je suis très gênée par une grande différence réfractive entre les deux yeux. Je suis atteinte d’une importante anisométropie liée aux opérations mais avec l’aide de ma gazelle, on s’en est bien sorti !.Il a fallu aussi gérer les tempêtes de sable et la poussière d’où le besoin du masque solaire pour bien protéger mes yeux. Enfin, j’ai toujours pris mes traitements donc dans l’ensemble ça s’est bien passé !.

Qu’est ce qu’une telle aventure humaine vous a apporté?

J’ai appris à explorer ma personnalité, à découvrir mes capacités. Cette aventure humaine a été une thérapie, j’ai repris confiance en moi, je me sens plus forte et différente !
Ce rallye, c’est une aventure où notre corps et notre mental sont mis à rude épreuve et il est facile de baisser les bras mais heureusement cela n’a jamais duré longtemps car nous savions toujours nous remotiver… Je me suis découverte forte, courageuse, patiente, déterminée et persévérante.
J’ai réalisé que j’avais une « belle vie » même si la maladie est présente. J’ai croisé des enfants qui demandaient des biscuits, des bouteilles d’eau, des stylos, des habits…ils n’ont pas grand chose et certains n’ont jamais vu de médecin. Quand je suis rentrée en France, je me suis retrouvée décalée par rapport à notre confort.

Un message particulier que tu souhaites adresser aux patients de glaucome ?

J’ai 35 ans, en 2015 une triste nouvelle tombe ! Mon ophtalmologue m’annonce que je suis atteinte d’un glaucome sévère. J’ai subi depuis de multiples interventions chirurgicales pour sauver mon œil gauche. Mon combat a été long et acharné !
Je voudrais juste leur dire qu’il faut aller de l’avant et réaliser ses rêves. Cette aventure m’a fait ressentir les plus belles émotions mais aussi les plus essentielles, ressentir la peur, le stress, l’angoisse mais toujours avancer et se dire que parfois on n’a pas le choix… Alors il faut continuer d’aller de l’avant, vivre nos rêves et faire face à la vie ! Tout est possible ! Il ne faut pas se laisser gagner par la maladie ou le découragement, toujours se battre !

Le « V » de la Victoire. Bravo Sandrine !

Laisser un commentaire

Pour vérifier que vous n'êtes pas un robot *