Les personnes à risque

Les facteurs de risque connus pour le glaucome primitif à angle ouvert :

L’âge : le risque augmente avec l’âge puisque le glaucome est très rare avant 18 ans. Il touche 0,8 % des sujets de 18 à 40 ans et atteint 4 à 5 % après 60 ans. La prévalence du glaucome dans la population générale est d’environ 2 %. Il existe également des formes rares de glaucome infantile et juvénile.

Les antécédents familiaux : chez les personnes apparentées à un patient atteint de glaucome, on estime que le risque de développer la pathologie est plus de 5 fois supérieur à celui de la population générale.

L’origine ethnique : chez les personnes de race mélanoderme (peau foncée), on estime que le risque de développer la pathologie est 4 fois supérieur à celui des personnes de race blanche.

La myopie : les sujets myopes font plus fréquemment des glaucomes à angle ouvert.

Le diabète et la prise de corticoïdes augmentent le risque de survenue d’un glaucome.

 

Les facteurs de risque connus pour le glaucome par fermeture de l’angle :

L’origine ethnique : le glaucome par fermeture de l’angle est beaucoup plus fréquent chez les Asiatiques.

Le sexe : les femmes sont plus souvent atteintes que les hommes.

L’âge : la fréquence augmente après l’âge de 50 ans.

L’hypermétropie : les sujets hypermétropes sont prédisposés au glaucome à angle fermé, car l’œil est plus petit que l’œil normal.

 

Voir aussi :